Vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone au 06 79 69 17 71  ou ClicRDV

Vous pouvez prendre contact par courriel à l’adresse:

Les interventions en entreprise et les consultations se font sur rendez-vous, du lundi au samedi midi

Adresse: 38 rue Frédéric Chopin, 44220 Couëron

Shiatsu et Médecine Traditionnelle Chinoise

[one_fourth]
Shiatsu et médecine traditionnelle chinoise écrit par Atout Shiatsu estampe représentant une grue[/one_fourth][three_fourth_last]

Brève histoire du shiatsu

La période Meiji (1868 – 1912) marqua l’ouverture du Japon et l’introduction de la médecine occidentale. Les disciplines manuelles de recherche d’un état de bien être par des vibrations, percussions et étirements perdirent de leur importance, au profit de techniques curatives comme la chiropraxie, l’ostéopathie et les «massages occidentaux». Malgré une nouvelle poussée de la médecine occidentale à la fin de la seconde guerre mondiale visant à isoler le Japon de l’influence chinoise, son rattachement à la neurophysiologie assura, au Shiatsu, sa reconnaissance et sa pérennité. [/three_fourth_last]

[three_fourth]

Shiatsu et médecine traditionnelle chinoise

Pourtant Shiatsu et Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) sont indissociables. Le Shiatsu est inspiré de techniques chinoises de massage et fondé sur les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Les techniques de massage représentent d’ailleurs l’une des cinq disciplines avec l’acupuncture, la diététique, la phytothérapie et la gymnastique (Qi Gong, Tai Chi), que doit maîtriser un médecin traditionnel chinois.  Le shiatsu s’appuie sur les fondamentaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise (théories des cinq éléments, des cinq organes et des six entrailles, du yin et du yang) qui établissent la nature des relations physiologiques complexes de l’organisme, les causes et la genèse des maladies, les principes du diagnostic et les stratégies de traitement.
[/three_fourth]
[one_fourth_last]
Lien entre shiatsu et médecine traditionnelle chinoise décrit par Atout Shiatsu Masques japonais[/one_fourth_last]

[one_half]
Le  praticien de Shiatsu raisonne en terme d’état général du corps (terrain en Médecine Traditionnelle Chinoise), de constitution, de fonction / état de santé et d’interrelations entre les grands ensembles énergétiques pour identifier celui sur lequel la maladie pourrait ou a pu prendre racine. Les ensembles énergétiques, aussi dénommés Organes, sont des systèmes complexes. Ils intègrent la réalité anatomique d’un organe (cœur, rate, poumon, rein, foie), celle d’un viscère (vésicule biliaire, estomac, intestin grêle, gros intestin, vessie, triple réchauffeur ou système parasympathique), d’un tissu, qu’il influencera et qui reflétera l’état de l’Organe, et d’un organe des sens dont la santé et l’acuité dépendront de sa nutrition par l’Organe auquel il est lié, et dont il reflétera l’état. Ainsi l’acuité visuelle par exemple, dépendra-t-elle de l’état de l’ensemble énergétique auquel appartient le foie.

Chaque Organe exerce une influence sur une partie spécifique du corps (ongles, cheveux…) qui en retour reflète l’état de l’Organe auquel elle est rattachée. L’une des fonctions des Organes est d’assurer la production, la conservation, le renouvellement, la transformation et la circulation des substances vitales (Qi, sang, liquides organiques) qui leur sont associées. C’est ainsi que les larmes par exemple seront rattachées à l’ensemble énergétique auquel appartient le foie. Chaque Organe est également lié spécifiquement à une couleur, une odeur, une tonalité et hauteur de voix, une saveur, un facteur climatique, une émotion, une faculté mentale. [/one_half]

[one_half_last]

Les couleurs liées aux Organes s’observent essentiellement au niveau du teint et sont utilisées pour l’établissement du bilan énergétique ainsi que les odeurs corporelles et la tonalité et hauteur de voix.

Les saveurs (acide, amère, sucrée, piquante et salée) sont importantes dans le traitement par la diététique et la pharmacopée chinoise et peuvent également traduire un trouble de l’Organe auquel elles sont liées.

La médecine traditionnelle chinoise considère que les conditions climatiques peuvent influencer ou même nuire aux Organes. Les fortes chaleurs, par exemple, peuvent être dangereuses pour le cœur.

Enfin, toujours selon la MTC, la gestion des émotions (colère, peur, joie, inquiétude, réflexion) est influencée par l’état de l’Organe auquel elle est rattachée. Ainsi, par exemple, la colère s’exprimera-t-elle plus « sereinement » si l’ensemble énergétique auquel appartient le foie est équilibré. Réciproquement, des émotions trop fréquentes, trop violentes peuvent déséquilibrer énergétiquement l’Organe auxquelles elles sont associées. L’intégration dans les ensembles énergétiques des émotions et des facultés mentales illustre bien l’idée que, en médecine traditionnelle chinoise, le corps et l’esprit sont indissociables. [/one_half_last]

[three_fourth]
L’accès à « l’état » des ensembles énergétiques est possible grâce aux relations qui existent entre leur physiologie et les manifestations visibles à la surface du corps. La couleur de la peau, comme nous venons de le voir, mais également les points d’acupuncture et les méridiens (assimilables à des canaux de transport du Qi sur lesquels sont situés les points d’acupuncture) par exemple, sont l’expression, à la surface du corps, des organes internes auxquels ils sont associés. Des « irrégularités » situées au niveau des points d’acupuncture et des méridiens nous renseignent sur l’état des organes internes. Il en est de même pour les troubles cutanés pour ne citer que ces deux exemples. [/three_fourth]

[one_fourth_last]
Lien entre shiatsu et médecine traditionnelle chinoise décrits par Atout Shiatsu image des méridiens de la tête
[/one_fourth_last]

Suite